Autres Saintes paroles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autres Saintes paroles

Message  Admin le Mer 4 Aoû - 16:36

"L'homme aux prises avec les remords n'est plus que l'ombre de lui-même, car la vertu lui échappe, son esprit est ailleurs, combattant les spectres des viles actions du passé au lieu de se concentrer sur la gloire de Zarus." Umberto Berzotti, Sermon des malédictions


"Critiquez vos erreurs, et l'honnêteté vous vaudra une place auprès de Zarus! Soyez durs avec vous-même, et avec vos frères. Mais s'en aller de sur terre sans se confesser, sans tenter de laver ses péchés, c'est s'éloigner du repentir, et de Zarus. Ce sera entrer sale dans le royaume du Tout-Puissant." Umberto Berzotti, Sermon des pestiférés

"Car Zarus est mon seul sauveur, le père de mes pères, et le père de mes enfants, celui dont l'âme immortelle veille avec ardeur, amour et sévérité la vertu, la pureté et la force de sa toute sainte lignée. Car Zarus est notre père, celui qui aime, et celui qui détruit, celui qui accorde et celui qui juge. Je confierai ma famille, mon destin et ma loyauté à Zarus, car il n'est qu'entre ses très justes mains je veuille mon âme livrée. Ma foi seule en le Très-Haut m'assure très droite vie, et ainsi je suis confiant que demain, le jour se lèvera." Les saintes paroles d'Umberto Berzotti, ce qu'il appella la "prière du juste" du sermon des lépreux

"La noblesse et l'église sont les outils avec lesquels Zarus construira ce monde idéal ou la race Zarienne règnera en maître sur le monde. L'église montrera le chemin et la noblesse fera avancer les hommes dans ce chemin. Tout comme la noblesse et l'église sont les outils de Zarus, le peuple est un outils à la disposition des nobles et de l'église." Gonzague de Lombardie, le destin de l'homme Zarien, sermont sur la lâcheté.

"À mon premier fils je lègue, maison, femme, terre et fortune. À mes autres enfants, je ne laisse rien, qu'il prouve qu'il sont digne de moi et que tout mon sang n'est pas allé dans ce premier fils." a dit Joseph fils de Zarus. Le deuxième Saint-Empeureur lui-même savait que le sang pouvait se perdre, même en provennant d'un homme aussi pur que lui.




Voici une citation de Gonzague de Lombardie provennant de ses récits de voyages regroupés dans "L'appel des terres inconquises"
"...et ces infidèles sans le sang, ils se croient pur, ils se nomment seigneurs et rois, mais sont-il nobles? Comment une créature aussi vile qu'un nain ou un orc pourrait-elle être noble alors que le sang de Zarus n'a jamais touché leurs ligné et que notre dieu les abhore?"

Menna, notre 40e empereur :
"Celui qui n'honore pas la volonté de ses ancêtres doit être considéré comme un traître! Traître à son sang, à ses ancêtre, et à Zarus!".

"Le noble doit connaître sa place en tant que serviteur de Zarus dans l'empire. Sa place est souvent celle qu'il occupe mais s'il trouve en lui la force ou le géni de prendre une plus grande place, ce sera que son sang le lui a accordé et que celui dont il a pris la place ne la méritait plus aux yeux de Zarus." Voilà encore d'autres éloquentes paroles de Gonzague de Lombardie.

"Si un homme est supérieur à ses semblables, c'est que cet homme a le sang fort de Zarus et doit être reconnu comme tel." Saint-Nicolas le preux, assassin pour le compte du duc Alexandre de Lombardie.

"La noblesse et l'église sont les outils avec lesquels Zarus construira ce monde idéal ou la race Zarienne règnera en maître sur le monde. L'église montrera le chemin et la noblesse fera avancer les hommes dans ce chemin. Tout comme la noblesse et l'église sont les outils de Zarus, le peuple est un outils à la disposition des nobles et de l'église." Gonzague de Lombardie, le destin de l'homme Zarien, sermont sur la lâcheté.

avatar
Admin
Admin

Messages : 5127
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres Saintes paroles

Message  Admin le Ven 15 Oct - 13:42

La fourberie est l'affaire des sous-races, l'homme est une créature trop noble pour qu'aucune de ses pratiques ne soit qualifiée de la sorte. Là ou un verra les vils elfes et nains être fourbe, un homme fera preuve d'intelligence et de ruse pour triompher de l'adversité avec brio, grâce, noblesse et virilité. Lorsqu'il est utilisé contre un ennemi de l'empire tout poison n'est que trop doux car il est justice et vengeance au nom de notre empereur dieu Zarus qui mourru empoisonné par les sous-races. Et n'hésitez pas à en faire usages mes frères car toute personne mourant des suites de ce poison y était destiné étant un ennemis de l'empire, Zarus ne laisse pas les justes mourrir aux mains des justes, cela serait folie et Zarus est sagesse.

"Éloge des poisons", Saint-Nicolas le Preux, assassin à la solde du duc Alexandre de Lombardie, circa 1657.


Ses derniers mots furent: "Je meurs." paroles de circonstances démontrant le grand à-propos de l'homme.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5127
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres Saintes paroles

Message  Admin le Sam 28 Jan - 20:37

"Un seigneur connaissant sa place dans le royaume de Zarus ne tentera pas de faire assassiner les hommes dont les places ne doivent pas être prises, seulement ceux qui sont devenu faibles et doivent être remplacés. Si un seigneur tentait de faire tuer un homme à sa place selon Zarus, il échouerait car son désir n'est pas celui de son dieu." Saint-Nicolas le preux, assassin pour le compte du duc Alexandre de Lombardie. Saint-Nicolas nous apprend beaucoup sur la nature des jeux de pouvoirs de la noblesse. "Il n'y a pas d'insanité s'il y a succès, car le succès est preuve de la volonté divine."

avatar
Admin
Admin

Messages : 5127
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres Saintes paroles

Message  Admin le Sam 28 Jan - 21:04

"Certains hommes sôts me disent: n'empoisonnez pas mon seigneur, n'empoisonnez pas mon prince. À ces hommes il manque une connaissance fondamentale du poison: le poison est sans effet sur la chaire saine. L'homme pur, le juste, le noble, le vrai noble, ne crains pas le poison. Les poisons tous autant qu'ils sont sont de nature morale, ne le saviez vous pas? Ce que les poisons font c'est de rendre vos péchers actif sur votre corps et votre esprit. L'exemple le plus évident étant connu de tout les hommes: l'alcool. Que fait l'alcool si ce n'est faire ressortir les pires traits de chacun? L'alcool et un poison faible qui ne tue qu'en quantité massive en éveillant chacun des péchers jusqu'à ce que leur poid expulse l'âme hors du corps.

Les poisons que j'utilise dans mon métier fonctionnent ainsi mais sont plus efficace, une petite dose suffit à alourdir diffisement les péchés tachant une âme pour l'arracher à sa chaire. Chaque poison réagis avec une catégorie de pécher particulière, et je choisis bien le poison en fonction des dires de mon employeur, que les fautes reproché à celui que je dois empoisonner soient bien celles qui le tue. Par contre, si mon employeur devais commander un assassinat pour des raisons personnelles n'ayant rien à voir avec le bien de l'empire, que se passerait-il? Rien, voilà. Si mon poison ne trouve en l'homme les fautes nécessaires pour s'aglutiner, l'homme vivra, sauvé par sa vertue, épargné par la volonté de Zarus.

Vous me direz que Zarus est mort empoisonné? Certes, mais la question est différente, Zarus fût élevé au rang de divinité à sa mort. Son âme s'éleva. Cela n'a été possible que parcequ'elle n'avais pas été alourdie par un poison adhérant aux fautes mais plutôt séparée de son corps par un poison arcanique cruel et immoral ne faisant aucune différence entre le juste et le pécheur et ne laissant aucun survivant. Ce genre de poisons je ne l'emploie pas car je crois que le juste doit vivre et qu'en mourrant par le poison, l'impur regagne en dignité en se rapprochant de son dieu."


[...]


"Preuve à l'apuis: a-t-on déjà vu un animal survivre à l'empoisonnement? Rarement ou jamais vous me direz... or, quelle vertue un animal a-t-il pour lier sa minuscule âme de sous-créature à son corps? Aucune, voilà pourquoi sa vie menée par l'instinct et remplie d'une bestialité peu vertueuse ne peux continuer quand on l'empoisonne."





"Éloge des poisons", Saint-Nicolas le Preux, assassin à la solde du duc Alexandre de Lombardie, circa 1657.

avatar
Admin
Admin

Messages : 5127
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres Saintes paroles

Message  Admin le Dim 29 Jan - 11:40

Les points de vues défendus dans l'éloge des poisons étaient très controversé à l'époque de leur publication: autrefois, l'empoisonnement était vu comme un pécher contre Zarus, lui même mort empoisonné, mais Saint-nicolas discouru sur le sujet avec tant d'autorité sur le sujet qu'on en vint à reconnaître son usage comme acceptable. L'oeuvre de sa vie fut de redonner aux hommes le poison dont ils s'étaient privés, arme trop grande pour être laissé aux races impures.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5127
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autres Saintes paroles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum